La parole des concerné·e·s : entre émancipation, confiscation et risques d’essentialisation

Si vous avez commencé à vous intéresser aux différentes luttes de justice sociale (anti-racisme, féminisme, droits LGBT…), vous avez peut-être déjà entendu qu’il faut « écouter les concerné·e·s », qu’il ne faut « pas parler à leur place », qu’iels sont « les mieux placé·e·s pour parler d’un sujet qui les touche ». Le problème c’est qu’on explique rarement pourquoi, et cela mène à quelques confusions, en plus de provoquer des réactions assez fortes de la part des non-concerné·e·s telles que « mais c’est ridicule, c’est pas juste, pourquoi je pourrais pas donner mon avis sur le sujet ?...

Lire la suite

Une image, mille mots et des baffes qui se perdent | Cases rebelles

Voilà, encore une fois un imbécile a partagé une image horrible sans avertissement. Je n’ai pas eu d’autre alternative que de la voir surgir sur mon écran dans toute sa brutalité. Maintenant l’image m’obsède ; elle revient en flashs quand j’essaie de manger. Elle sautille sur le fil de ma raison. Même en dehors de ce qu’elle me fait à moi en particulier du fait de mes traumas et mes névroses, je pense que cette image, comme toutes les images ou les vidéos, montrant des morts, des personnes en train de mourir, d’être battues ou torturées n’ont aucune raison...

Lire la suite

SF et Féminisme #2 : Les dystopies de Margaret Atwood

Pour comprendre notre monde et ce qu’il pourrait devenir, les cauchemars sont tout aussi essentiels que les rêveries. De nombreux romans de science-fiction dépeignent des sociétés où le pire a été imaginé : des futurs sombres où la technologie n’est pas forcément à l’origine de plus de libertés ou de progrès social. Ces récits dystopiques font (beaucoup) réfléchir et portent un regard critique sur notre société. Dans cet article, je vais vous parler de dystopies imaginées par Margaret Atwood. L’autrice : Margaret Atwood (1939 – ) Margaret Atwood est une romancière canadienne de renommée internationale. Née en 1939, elle a...

Lire la suite