On a vu Closer lancer des cookies à Ryan Reynolds, alors on en a voulu aussi.

On ne se le cache pas : s’occuper de ses enfants, c’est extrêmement difficile. Les tâches ingrates que sont le fait d’essuyer la bave des petit·e·s humain·e·s lorsqu’iels mangent, ou encore, pire, de leur nettoyer le derrière après qu’iels se sont souillé·e·s, demandent un courage et une force d’esprit que peu d’entre nous savent développer. Ce qui fait des parents responsables des héro·ïne·s dont il faut s’inspirer. Aujourd’hui, on rend hommage à Aleeshay sur Simonæ.

Récemment honorée du prix de “Best Maman 10/10 de 2016”, parce qu’elle a courageusement annoncé qu’elle “oublie rarement de nourrir [ses enfants]” sur Twitter, nous l’avons interviewée pour connaître sa réaction : “Entre nous, je m’y attendais un petit peu. Comme je l’ai annoncé sur Twitter, je change les couches et je donne même à manger à mes enfants. D’ailleurs j’emmène aussi mon grand à l’école, alors si avec ça je n’avais pas gagné ce prix ça aurait été honteux.” Une véritable guerrière dévouée au bien-être de ses rejetons. Une mère glorieuse dans l’abnégation totale et le sacrifice. Elle se souvient même, avec un soupir heureux, de la fois où elle a fait les lacets de son petit. “La reconnaissance dans ses yeux à ce moment là m’est allée droit au cœur.”

On a quand même réussi à lui soutirer le secret qui lui a permis de gagner ce prix – dont clairement personne ne veut parce que les enfants sont sales –, c’est-à-dire la fréquence à laquelle on peut nourrir son enfant : “Ça dépend de l’âge. Mais je dirais environ 4 fois par jour, si on ne leur mange pas leur goûter.”

Être parent, c’est in !

Déesse bodyposi aux cheveux bleus, Aleeshay incarne l’idée que l’on se fait d’une maman cool. Et elle est bien plus que ça ! Selon ses dires, le rôle de mère ne l’empêche aucunement de charmer, bien au contraire. “Il m’aide complètement à pécho. D’ailleurs depuis que je suis maman j’ai aussi la peau plus douce et une flore intestinale plus équilibrée.” On est tou·te·s jaloux·ses. Peut-être un nouveau régime à base d’enfantement nous permettra-t-il d’atteindre son niveau de perfection ?

Ce qu’Aleeshay aime plus que tout, c’est partager son talent. Son partenaire particulier, D, l’aide également dans l’entretien de leurs enfants. Elle précise néanmoins: “Je tiens à dire que je participe à toutes les tâches de ce genre, ce qui fait de moi une mère particulièrement efficace et aimée. Ça a d’ailleurs grandement contribué à me faire gagner ce superbe prix. Mais je partage quand même les tâches, après tout, les hommes avec une poussette c’est sexy. Parce que ça met en avant ses avant-bras, mais aussi parce que, contrairement à ceux qui promènent leurs chiens, on ne les voit pas ramasser de crottes.”