Lors de son émission intitulée “La Grande Rassrah” diffusée le 3/11 à 21h, Cyril Hanouna a présenté à l’antenne différentes petites caméras cachées faites à son équipe de chroniqueureuses. La bonne ambiance ! Oui. Enfin non. On vous explique.

Cyril Hanouna, c’est qui ?

Connu notamment depuis le passage de Touche Pas à mon Poste d’abord sur France 4 puis sur C8 (précédemment appelée D8), Hanouna a pourtant démarré bien plus tôt, sur Comédie! où il coprésentait La Grosse Émission aux côtés de Dominique Farrugia.
Apprécié du public, ami avec les autres présentateurs télé, Hanouna cartonne, en partie parce qu’il s’adresse à un public large.

La Séquence

Durant cette émission du 3 novembre, plusieurs vidéos ont été diffusées. Isabelle Morini-Bosc à qui on a fait croire qu’elle avait des hallucinations, Jean-Michel Maire qui s’est fait piéger par deux femmes… Et puis Matthieu Delormeau, autre chroniqueur de l’émission. Habitué aux brimades de son patron (en particulier sur sa bisexualité révélée malgré lui par une chroniqueuse lors d’une émission diffusée en septembre dernier), il a cette fois subi un événement dépassant l’entendement.

Alors qu’il pensait rencontrer un membre du staff de Tom Cruise, il se retrouve en plein cauchemar. Hanouna pousse violemment le cascadeur qui joue le rôle du membre du staff. Celui-ci chute en se cognant le crâne contre la table basse et tombe inanimé. Tout est mis en œuvre pour que Delormeau gobe l’histoire, jusqu’au faux sang utilisé pour crédibiliser la scène. Cyril fait alors non seulement croire à celui-ci que la personne est morte, mais également qu’il ne veut pas risquer sa carrière et va l’accuser à sa place.
Durant dix bonnes minutes, Matthieu pense donc qu’il va être accusé d’homicide involontaire et va passer les cinq prochaines années de sa vie en prison.
Alors qu’il décide d’appeler les pompiers, l’équipe d’Hanouna panique et fait finalement croire que la victime était seulement inconsciente. Elle se relève, fait mine de divaguer un peu et tout le monde se sépare. Happy end.
Sauf que. Personne n’a encore dit à Matthieu que tout ceci n’était qu’une caméra cachée.
Il entre dans sa voiture, y fond en larmes, se fait flasher en rentrant chez lui et appelle son ami Marc-Olivier Fogiel pour lui expliquer. Celui-ci lui dit de démissionner et d’appeler immédiatement (il était alors 2 h du matin) un avocat pénaliste. Traumatisé, Matthieu est obligé de prendre des cachets pour espérer se calmer.
Le lendemain, il demande à avoir un rendez-vous avec Hanouna afin de lui annoncer son départ de l’émission.
C’est seulement lors de cette entrevue qu’il apprendra que tout n’était que fumisterie.

Concrètement, pourquoi ça choque ?

Afin de poser au mieux des mots sur cette polémique, nous avons contacté plusieurs psychologues et étudiantes en psychologie pour parler entre autres de l’état traumatique.

D’après elles, si cette séquence choque autant, c’est parce qu’il s’agit d’un scénario d’emprise.

Scénario d’emprise : asservissement psychique de l’autre dans une intimité

Plus simplement, Hanouna prend l’ascendant sur Delormeau en lui faisant croire que tout est vrai. À partir de ce moment-là, sa réalité lui appartient et tout est possible dans la manipulation.
Pendant ce scénario, Hanouna a même tenté de faire croire à Matthieu qu’il était réellement à l’origine de la prétendue mort de la victime. Cette manipulation mentale, observée fréquemment notamment dans les relations abusives porte un nom : le Gaslighting.

Gaslighting : ”forme d’abus mental dans lequel l’information est déformée […], omise sélectivement pour favoriser l’abuseur, ou faussée dans le but de faire douter la victime de sa mémoire, de sa perception et de sa santé mentale” (source)

Lors du visionnage de la séquence, on peut voir Matthieu Delormeau totalement crispé, les larmes aux yeux. Il explique ensuite que c’était véritablement une torture, qu’il pensait passer les prochaines années de sa vie derrière les barreaux.
Cette caméra cachée aurait pu être (et sera peut-être) à l’origine d’un traumatisme conséquent.

Nous avons demandé à @Little_Mathie, étudiante en M2 de psychologie, comment un tel événement traumatique peut se répercuter chez la victime

Le traumatisme psychique ou psychotrauma varie d’une personne à l’autre, au sens où ce qui est traumatique pour une personne ne va pas forcément l’être pour une autre. Les symptômes que l’on retrouve le plus chez les personnes traumatisées dans l’après coup sont : un état de stress important (notamment de l’angoisse, qui peut justifier la prise de médicaments pour être endiguée si celle-ci est trop forte, ce qui peut sembler être le cas pour Matthieu Delormeau), des flash-back, des difficultés à dormir – parfois associées à des cauchemars, de l’irritabilité, de l’hypervigilance (liste non-exhaustive). Si les symptômes persistent après une certaine période, on parle alors d’état de stress post-traumatique. Pour Matthieu Delormeau, sa réaction immédiate à la séquence est normale si celle-ci est vécue comme traumatique, notamment au regard de l’état de stress aigu dans lequel il semblait se trouver dans la nuit suivant l’évènement.

Mais pourquoi cette fois cela semble avoir choqué ? La présence de l’idée de mort dans le scénario ainsi que la répétition des brimades et des humiliations dont est victime Matthieu Delormeau y sont certainement pour quelque chose…

Malgré l’influence importante que peut avoir Hanouna sur son public et ses chroniqueureuses, nous espérons sincèrement ne plus le voir à l’écran. D’ailleurs, plusieurs pétitions tournent à ce sujet, et le CSA a été saisi et devrait s’occuper du dossier.
En espérant que sanction il y aura cette fois

 

Pour aller plus loin :

l’article de Slate sur le sujet
L’explication de Maître Eolas sur l’aspect juridique