Auteur : Sophie

#NotAll1825 : Quand le forum JVC nie son problème de harcèlement

Hier, je publiais un article sur Simonæ où j’écrivais que des incitations au harcèlement sexiste partaient régulièrement du forum “18-25”. Manifestement, l’article a fait un peu de bruit… et bien évidemment, il s’est retrouvé sur ce forum et mon compte Twitter y a été également diffusé. De nombreuses personnes sont venues m’expliquer que le forum souffrait juste d’une mauvaise réputation injustifiée, fruit de quelques membres isolés. La suite, pourtant, est peu surprenante. J’ai décidé de partager avec vous des morceaux choisis de tweets, commentaires et messages écrits que j’ai pu lire (à part une ou deux exceptions trop belles...

Lire la suite

Mélenchon, faux-allié des féministes

Déçue par la tournure que prend sa campagne, j’ai imaginé la lettre que « j’aurais écrit à Mélenchon pour l’interpeller sur la misogynie de ses soutiens. Monsieur Mélenchon, Avant tout, je me présente à vous : je m’appelle Sophie, j’ai 20 ans, je suis féministe et j’ai grandi dans une famille d’extrême gauche. Si mon avis politique personnel n’est pas le sujet ici, celui de mes parents est nécessaire pour comprendre ma situation : militants très actif·ve·s tou·te·s les deux, vous apparaissez à leurs yeux comme un choix « naturel » pour la prochaine élection. S’iels hésitent encore beaucoup, il...

Lire la suite

Comment les livres parlent-ils de sexualité aux enfants et aux ados

Plus j’en lis, plus je me dis que la littérature de jeunesse est grandement sous-estimée. Le chercheur Léo Campagne-Alavoine dit qu’elle est un « soutien à la parentalité » : elle fournit une forme d’éducation complémentaire à celle des parents, en amenant des explications qu’elleux ne donnent pas toujours. C’est donc là que peuvent être diffusées des images, et que se crée la sensibilité des enfants. Les livres étant souvent divisés en catégories « garçons » et « filles », les stéréotypes de genre sont particulièrement présents. C’est dans cette perspective que j’ai décidé de m’intéresser à la perception...

Lire la suite

Pourquoi étudie-t-on Madame de Lafayette ?

Depuis un petit moment déjà, je suis étudiante en littérature. Sensibilisée aux questions de féminisme, je me suis posée la question de la place des femmes dans mes études. En y réfléchissant, je me suis rendu compte que j’avais étudié très peu d’autrices dans ma scolarité (Pour le choix du mot « autrice » plutôt que « auteure », je conseille ce très bon article). En tentant de comprendre pourquoi, j’ai réalisé que la manière dont la littérature est enseignée et présentée, et les études littéraires en général, sont emplies de sexisme. Il y a deux ans, j’ai utilisé...

Lire la suite

Personne n’est parfait·e

On s'est planté·e·s ? On a écrit quelque chose d'oppressif ? N'hésitez pas, contactez-nous, nous vous répondrons le plus vite possible.

Nous Contacter