Auteur : Aleeshay

Les différents usages de l’huile de coco

Depuis quelques temps sur Twitter et compagnie on se voit tou·te·s envahi·e·s par des odes au Coconut Oil, à l’Huile de Coco pour nous autres francophones. Et ce n’est pas sans raison. L’huile de coco vierge est l’amie de votre peau, de vos cheveux, de votre amour. Elle se présente sous forme solide et fond dans votre paume en quelques secondes, sauf s’il fait très très froid. Voici quelques exemples de son utilité pour la Beauté :   L’utiliser comme démaquillant : Il suffit de se mettre l’huile sur le visage, de laisser poser le temps de se brosser...

Lire la suite

Rencontre avec la tatoueuse Neco

Avec Simonæ, vous avez l’assurance de ne pas voir d’homme cis hétéro mis en avant. En revanche, vous pouvez être certain·e·s d’y découvrir des artistes talenteux·ses, notamment ici des tatoueureuses. Pour débuter cette rubrique hebdomadaire, nous avions le choix entre nombre de personnes particulièrement douées, mais notre choix s’est tourné vers Neco. Neco a 26 ans et est issue d’une famille de 3 enfants. Née au Nord du Japon à Sapporo, elle a grandi en France avant de passer son adolescence au Japon puis de revenir à Paris en 2012. Elle a donc pris ses repères enfant dans un...

Lire la suite

Simonæ décrypte la TV : Sorry, je me marie !

Vous connaissez – presque – tou·te·s ces émissions à notes, comme 4 Mariages 1 Lune de Miel, Bienvenue chez Nous ou encore Un dîner presque parfait. Et bien une petite nouvelle a récemment fait son apparition. Sorry je me marie ! est une émission durant laquelle on observe les enterrements de vie de jeune fille de 4 candidates, qui pensent être uniquement notées sur leur tenue, les activités choisies et l’ambiance de la soirée pour peut-être gagner la robe de mariée de leurs rêves. Ce qu’elles ignorent, c’est que leurs futurs maris verront tout. Et c’est là que le...

Lire la suite

L’écriture non-sexiste

La langue est un outil très puissant et n’est jamais neutre. La langue française, par exemple, est fortement genrée et a été parfois modifiée de façon sexiste : un certain nombre de mots ont perdu leur forme féminine au 17ème siècle, sous l’influence du cardinal de Richelieu. Alors que l’emploi de mots épicènes (neutres, sans connotation de genre) facilite grandement la neutralité dans une phrase et que le point médian prend désormais son envol sur internet, on voit encore majoritairement dans les médias le masculin l’emporter lors par exemple des “sélections d’auteurs” qui pourraient aisément devenir des “sélections d’auteur·es” ou...

Lire la suite

La reprise d’études via le DAEU

Lorsque j’étais ado, j’étais une véritable caricature. Rebelle, je fumais avec mes potes, je picolais dès que possible, et surtout je ne faisais strictement rien en cours une fois arrivée en seconde. J’avais des tas de raisons d’être ainsi, et je ne m’en veux pas du tout. En fait même, j’irais bien faire quelques câlins à la moi du passé. Seulement c’est impossible, alors à défaut, j’ai essayé de réparer ce que j’avais brisé en plein vol à l’époque. D’abord mes études, puis ma confiance en moi (l’un entraînant l’autre). Pour la seconde partie, je ne peux pas tellement...

Lire la suite

Personne n’est parfait·e

On s'est planté·e·s ? On a écrit quelque chose d'oppressif ? N'hésitez pas, contactez-nous, nous vous répondrons le plus vite possible.

Nous Contacter

Derniers commentaires