Auteur : Eris

Walt Dis-Nice-Try

(Attention, Spoilers) L’annonce récente de la présence d’un personnage gay dans le film La Belle et la Bête a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, avec d’un côté une homophobie à peine dissimulée et de l’autre, des congratulations pour ce fait d’armes historique pour les studios Disney. Pourtant, la communauté queer ne se réjouit pas autant de cette nouvelle. La question se pose donc de savoir si cette représentation est une bonne représentation pour les personnes queer (spoiler, la réponse est cachée dans le titre de l’article) et pourquoi pas exactement ? Alors, ne passons pas par...

Lire la suite

Astérisque chez les Het : l’invisibilisation de la non-hétérosexualité en Adaptations

Lorsqu’on lit, ou que l’on visionne quelque chose, on a parfois l’impression que le monde est désespérément hétéro, et que les personnes queer sont juste une minuscule parenthèse facultative. La représentation dans les médias et divertissements est un combat de tous les instants, et souvent balayée d’un revers de la main par les showrunners ou auteurices, ou, comble de l’offense, gratifiée d’un personnage fourre-tout, qui se veut seul représentant MOGAI de la série, du comic, du roman. Malheureusement, une « victoire » de représentation n’est jamais une fin en soi, et dès le moment où l’œuvre se retrouve adaptée...

Lire la suite

De toutes les matières, c’est la What qu’iel préfère ?

Quel·le·s que soient l’orientation sexuelle et le genre d’une personne, il existe un type de jouet sexuel qui s’accorde aux envies et à l’anatomie de chacun·e. Oui, oui, même des personnes asexuelles peuvent se plonger dans l’onanisme ! Du coup c’est plutôt logique et normal qu’une fois face à l’éventail des choix, on se retrouve ébloui·e·s et un peu perdu·e·s, tel Charlie face au travail de Willy Wonka (Je voulais rajouter un jeu de mot mais après tout, willy est un synonyme de pénis en anglais, donc je considère que les choses sont déjà assez bien faites) Devant ces...

Lire la suite

« Rien à cacher », « Rien de neuf, et toi ? », le même “rien”

Avec l’avènement des nouvelles technologies et leur caractère toujours plus indispensable, ainsi que le climat de tension suite aux actes terroristes, le débat de la surveillance de masse revient perpétuellement sur le tapis. Bien souvent, une partie de la population y répond par un simple haussement d’épaules en assénant, avec assurance et fermeté, la phrase « Tu ne risques rien si tu n’as rien à cacher » ou « Je n’ai rien à cacher de toute façon. » Mais est-ce vraiment le cas ? L’individualisme égocentrique Bon, commençons par frapper dans le nœud principal du problème. Une personne qui...

Lire la suite

Dans Consentement il y a S et E, mais pas X ni Y

Je vois souvent cette phrase sur les divers réseaux sociaux, de Tumblr à Twitter : « Consent is sexy ». Le consentement est sexy. Et je la comprends. Je vois d’où elle vient. Mais, personnellement, elle m’énerve tout autant. Sincèrement, je comprends parfaitement l’intention qui se cache derrière. C’est essayer de bien inclure le consentement dans l’acte sexuel, en faire une étape qui s’homogénéise dans le tout, et qu’on arrête de voir ça comme une peccadille qui ruine l’acte sexuel, quelque chose pour les rabats-jouistes (Néologisme, © Eris, ne pas voler), pour lequel les vraies personnes n’ont pas le...

Lire la suite
  • 1
  • 2

Personne n’est parfait·e

On s'est planté·e·s ? On a écrit quelque chose d'oppressif ? N'hésitez pas, contactez-nous, nous vous répondrons le plus vite possible.

Nous Contacter

Derniers commentaires