Auteur : Mæl

« J’peux pas, j’ai tarot » (1) – Initiation au tarot divinatoire

Bienvenue à Poudlard, l’école des sorci… Enfin je veux dire, bienvenue dans ce petit cours d’initiation au tarot divinatoire *non non restez, c’est pas ce que vous croivez !* Si vous aviez besoin d’une bonne excuse pour ne pas sortir ce soir, Simonæ vous couvre, et vous propose un article dense comme un cale-porte sur cet art méconnu. C’est le moment de mettre en marche la bouilloire, car, parole de vieille sorcière, rien de tel que de parler tarot autour d’un thé… Alors installez-vous confortablement : c’est parti ! PRÉAMBULE *ton dramatique* « Mon petit… Le Sinistros est sur vous ! » Parler...

Lire la suite

« TREMATE TREMATE, LE STREGHE SON TORNATE! » TREMBLEZ TREMBLEZ, LES SORCIÈRES SONT DE RETOUR ! – Introduction à la sorcellerie

Depuis quelques années, la sorcellerie connaît, grâce à la figure polysémique de la sorcière, un véritable revival. L’intérêt certain que l’on porte aux sciences occultes n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis la fin du XIXe siècle, en un parallèle étrange face aux progrès impressionnants de la science et des technologies. Ce renouveau alternatif permet maintenant une nouvelle visibilité de pratiques (#witchesofinstagram) qui ne peut manquer d’interroger. Or, s’il faut bien l’avouer, l’initiative provient largement des pays anglophones, dont la langue semble dominer ces sphères d’influence, cette recrudescence fascinante n’est pas sans lien également avec la volonté queer et...

Lire la suite

La « théorie du genre » vue par la linguistique : une traduction manipulée

On aura tout entendu : la « théorie du genre » enseigne la sexualité aux enfants à l’école, la « théorie du genre » est un endoctrinement sectaire du Système, la « théorie du genre » est une guerre contre le mariage et la famille… Depuis près de quatre ans maintenant, cette expression de « théorie du genre » inquiète et fascine une partie des Français·e·s. Importée du monde anglophone, elle possède autant de défenseureuses que de détracteurices. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Apparue pour la première fois en 2013, cette expression est bel et bien une proposition...

Lire la suite

Personne n’est parfait·e

On s'est planté·e·s ? On a écrit quelque chose d'oppressif ? N'hésitez pas, contactez-nous, nous vous répondrons le plus vite possible.

Nous Contacter