Auteur : La rédaction

Playlist 100 % Meufs : Wanderlust

Excellente année 2018 à tou·te·s ! Le début d’année est généralement propice aux bonnes résolutions, ou aux bucket lists – ces fameuses listes de choses que l’on désire faire dans sa vie, à court, moyen ou long terme, petits projets tangibles ou grands rêves éveillés. Et dans une bucket list, ce qui revient le plus souvent, c’est l’envie de voyage. C’est pourquoi nous avons décidé de commencer l’année en vous faisant voyager, avec cette playlist de chansons qui ont pour titre des toponymes ! Nul besoin de partir loin pour s’évader, il suffit d’appuyer sur « lecture » et...

Lire la suite

Être ou se faire (violer)|Romy Têtue

Les femmes ne SE FONT pas (harceler, violer, etc.), elles SONT (harcelées, violées, etc.). Les mots ont un sens. On entend souvent l’expression « se faire » (cambrioler, licencier, violer…) plutôt que « être » (cambriolée, licenciée, violée…). Sans doute parce qu’il est plus facile d’utiliser un infinitif que d’accorder un participe passé, en témoigne les erreurs fréquentes (y compris « elle s’est faite renvoyer »). La formulation avec « se faire » est en effet plus facile, puisqu’immédiatement suivi d’un infinitif, le participe passé du verbe « faire » est invariable : « elle s’est fait renvoyer »....

Lire la suite

Qu’est-ce que l’hétérosexisme ? | Louis-Georges Tin

Le mot ne figure pas encore dans les dictionnaires de langue française. Le concept, pourtant, ne date pas d’aujourd’hui : il figure clairement dans les écrits d’André Gide, c’est en quelque sorte la « pensée straight » dont parlait Monique Wittig, ou encore « la contrainte à l’hétérosexualité » que critiquait Adrienne Rich. Il apparaît en filigrane dans les termes « hétéroflics » ou « héterroristes » dont se servaient les militants du FHAR [1] et de la libération sexuelle, et le mot fut même quelques fois prononcé à cette époque, mais il n’avait guère jusqu’alors d’existence publique, du...

Lire la suite

L’alimentation, grand marqueur des inégalités sociales en France | Clément Le Foll

D’après une étude de l’Anses, les habitudes et modes de consommation alimentaires des Français sont un miroir des inégalités sociales. Mercredi 12 juillet, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a publié sa troisième étude sur les habitudes alimentaires des Français (INCA 3). Réalisé tous les sept ans, ce vaste rapport analyse de manière minutieuse les comportements et habitudes alimentaires des Français. L’étude a été menée entre 2014 et 2015 sur un échantillon de 5 800 personnes représentatives de la population (près de 3 100 adultes et 2 700 enfants), à raison d’un, deux ou trois jours chacune,...

Lire la suite

Personne n’est parfait·e

On s'est planté·e·s ? On a écrit quelque chose d'oppressif ? N'hésitez pas, contactez-nous, nous vous répondrons le plus vite possible.

Nous Contacter