Comme il commence à faire chaud et qu’à Simonæ on sait que les male tears sont très salées et que ça donne soif, nous vous proposons un Vendredi c’est Vegan estival spécial boissons fraîches.

Disclaimer : même si l’expression « eau détox » peut apparaître sous certaines recettes, nous ne croyons pas aux pouvoirs ou vertus de telles boissons et n’en encourageons pas les cures. Ces recettes vous sont proposées pour leur goût frais et rien d’autre !


Avec ou sans truc en plus, boisson rafraîchissante et sans sucre !

 

truc

 

Fav fav fav. La recette est super longue et en anglais mais ne vous inquiétez pas, je suis là pour vous ! Munissez-vous tout d’abord de :

  • Deux récipients assez grands (contenance 1 L ou plus)
  • Café moulu (bien sûr)
  • Un filtre à café ou d’essuie tout (been there done that)
  • Lait végétal ou de crème à votre convenance
  • Sucre, si vous le désirez

Étape #1 :

Faites un petit tas de café dans le premier récipient et recouvrez-le d’eau à température ambiante, faites en sorte que les grains de café moulu soient bien en contact avec l’eau (touiller légèrement fera l’affaire) et laissez infuser à froid pendant au moins 6 heures. La dose de café à mettre et le temps d’infusion est à tester pour que ce soit à votre convenance, pas de soucis si le mélange est fort, mettre de l’eau froide dans un café déjà froid est loin d’être une hérésie !

Tas de café couvert d'eau

Tas de café couvert d’eau

Étape #2 :

Filtrez le café. J’ai trouvé un montage qui allait bien mais avant ça je fixais une feuille d’essuie-tout sur un récipient à l’aide de pinces à linge et j’ajoutais des louches de café au fur et à mesure. Attention : votre filtre ou votre papier a de fortes chances de céder ! (d’où l’intérêt d’y aller petit à petit)

Montage d'un entonnoir et d'un filtre sur un pot de confiture Le Parfait

Le filtrage

Étape #3 :

Sucrez, mettez des glaçons dans un verre, du café avec du lait ou de la crème dans leurs versions végétales. Dégustez !

La dégustation

La dégustation

 

J’avoue : j’ai eu peur que ça ne soit pas top et de «gâcher» mes fraises (j’ai toujours peur de gâcher les fraises) mais c’était frais et sucré, j’étais refaite. Quelques doutes aussi quant au fait d’allonger le doux breuvage à l’eau mais ça a rendu le smoothie doux comme un chaton et peut-être moins «chargé» qu’avec du lait.

 

N’importe quel thé dans un litre d’eau plus ou moins longtemps à votre convenance, quelques feuilles de menthe ou des écorces d’agrumes (ou les deux on est pas là pour juger), du sirop, des fruits tout ce qu’il vous chantera, une seule règle d’or : la fraîcheur.

 

La recette classique et probablement une des premières recettes que j’ai su faire dans ce top (il n’y a pas d’âge pour presser des citrons, demandez à Madeleine Sassi), sauf que je ne faisais pas la sorte de sirop, je me contentais de tout mettre dans une bouteille et de secouer.

 

Prendre bien sûr votre lait végétal préféré au lieu du lait de vache. Ce qui est bien avec cette recette c’est que vous pouvez très bien vous passer de cassonade et/ou d’extrait de vanille liquide et que ce sera tout de même bon !

Recette bien fameuse que j’ai, pour ma part, découverte lors d’un voyage au Burkina Faso. Rafraîchissant quand il est au frais, il peut aussi être servi chaud avec un peu de gingembre (goûté et approuvé lors du marché de Noël de Strasbourg).

On ne peut malheureusement pas survivre qu’avec du jus, pensez à accompagner ces doux breuvages d’autres recettes vegan ! Et surtout, g’sunt heit !

Les bocaux de jus