Malgré le handicap

 

Chers amis journalistes,

Parmi les tournures fétiches [1] que vous affectionnez dans vos articles consacrés au handicap, j’aimerais m’arrêter rapidement sur le désormais fameux et obsessionnel : « malgré le handicap ».

 

A lire en intégralité sur le blog d’Aux Marches du Palais