Spider-man, dessiné dans une pose suggestive, habituellement réservée aux personnages féminins, dit "Milo !".

Spider-man, dessiné dans une pose suggestive, habituellement réservée aux personnages féminins, dit « Milo ! ».

Deux situations concernant le traitement des personnages féminins font actuellement débat dans le milieu de la bande dessinée.

La première a commencé il y a plusieurs mois aux États-Unis autour de l’objectivation de super-héroïnes par le dessinateur Frank Cho. L’étincelle fut une couverture de Spider Woman par Milo Manara qui fit scandale en 2014, au point qu’il soit écarté des projets de couvertures suivantes chez Marvel. En soutien, Frank Cho déclina la pose « fesses dressées » de l’héroïne sur d’autres couvertures de comics, tout au long des deux dernières années, avec tous les personnages féminins possibles, adultes ou adolescentes.

Lire la suite sur BDégalité