Berlin, c’est un peu le paradis des véganes. Et ce n’est pas moi qui le dit ! C’est le classement 2016 du site Happy Cow répertoriant les villes les plus « veganfriendly ». Berlin y occupe la première position. Voyons pourquoi !

En se promenant à Berlin, on remarque rapidement que les enseignes proposant des produits véganes sont beaucoup plus nombreuses qu’en France. Spécialement dans le quartier de Prenzlauerberg où une rue est même surnommée par certains « Vegan Straẞe » – comprendre « rue des véganes ». C’est en Allemagne que les végétalien·ne·s sont les plus nombreux·ses en Europe. On en compterait 900 000, selon une étude de la Vegetarierbund Deutschland de 2015, pour une population de 80,6 millions. Le régime végane y est globalement plus accepté et moins remis en cause sur le plan nutritionnel. Sur les murs et les portes-vélos de la capitale, nombreux sont les stickers « Go Vegan ». Et pour cause ! On y trouve entre autre des restaurants, des magasins de chaussures, des magasins de vêtements et même des supermarchés véganes !

Au supermarché Veganz, on peut tout trouver… en version végane. Des croquettes pour chat aux saucisses en passant par le coca, tous les produits profitent du logo végane. La chaîne a même développé sa propre gamme de produits qui se vendent également dans des supermarchés lambdas. Globalement, les produits végétaliens sont développés et beaucoup plus faciles à trouver dans la capitale allemande.

Côté vitamine B12 – uniquement présente dans les produits issus de l’exploitation animale – force est de constater qu’il y a beaucoup plus de choix outre-Rhin. Au supermarché Veganz, mais également dans toutes les pharmacies, vous trouverez à coup sûr ce que vous cherchez. Et sous toutes ses formes ! Pipette, gélules, chewing-gums, boissons et même dentifrice, tout est bon pour prendre sa vitamine B12.

Une communauté soudée

À Berlin, plus de 50 restaurants entièrement véganes sont répertoriés. Ils se trouvent tous à moins de 5 kilomètres les uns des autres et sont faciles d’accès. C’est dans un de ces restaurants que se rencontrent chaque mois les véganes berlinois·es afin de discuter et de partager un repas. La communauté végane est très active et soudée. Depuis son arrivée à Berlin, Erga Sonnenberg participe à ces rencontres en famille et souligne : « Je suis active sur des groupes Facebook où l’entraide et la positivité sont les mots d’ordre ! »

Dans les rues de Berlin, vous trouverez également une crèche végane ! Le projet a été monté en 2015 suite à une forte demande. Et les véganes berlinois·es sont ravi·e·s. Certain·e·s font même plus de quatre heures de transports chaque jour pour emmener leurs petit·e·s à Kita Pirole. En apparence, c’est une crèche comme les autres. Seulement, toute la cuisine est faite sur place et est végane. « Les enfants ont à leur disposition des fruits et des légumes à volonté, toute la journée », précise Wenke Fiedler, puéricultrice. Les parents sont séduit·e·s par l’idée et la demande est même supérieure au nombre de places disponibles. Cette crèche située au sud de Berlin dans le quartier de Treptow accueille 25 enfants, dont 6 qui suivent le régime végétalien chez elleux.

Berlin c’est aussi la ville de naissance de la Veggie World, un salon dédié au mode de vie végane qui a fait son apparition à Paris l’année dernière puis à Lyon cette année. Une belle entrée en matière pour les curieux·ses, puisque les boutiques végane françaises et les conférences sont nombreuses. La Veggie World de Paris en octobre dernier a réuni plus de 10 000 personnes en deux jours.

Emménager à Berlin pour vivre son véganisme est une idée qui séduit de plus en plus de personnes chaque année. Peut-être n’iriez-vous pas jusque-là, mais cela vous donne toujours une raison supplémentaire pour aller visiter la capitale allemande. Pour aller plus loin, et en savoir un peu plus sur le véganisme allemand, c’est par ici.