Dans le monde des FPS, Blizzard s’est imposé cette année avec son nouveau bébé, Overwatch !

Tracer est l’héroïne la plus connue d’Overwatch, et pour cause : elle en est la mascotte puisqu’on la voit partout, autant sur les boîtes que lors des événements.

Que vous soyez fan d’Overwatch ou non, que vous jouiez aux jeux vidéos ou non, vous savez peut-être que les FPS sont plutôt des jeux qu’on a tendance à réserver aux hommes et qui sont loin de représenter beaucoup de minorités, autant niveau communauté que personnages.
Pourtant, le 20 décembre 2016, Blizzard a pris la peine de nous révéler, par le biais d’un comics officiel, que notre héroïne préférée était en fait queer puisqu’elle embrasse une autre femme, apparemment sa petite amie, avec laquelle elle passe Noël.

Beaucoup de gens estiment que parce que Tracer embrasse une autre femme elle est lesbienne. Comme au final, la seule information que nous avons sur elle est qu’elle n’est pas hétéro, nous allons dire qu’elle est queer.

Tracer

Mais on peut se demander pourquoi en faire quelque chose d’important ? Pourquoi tant de gens crient leur joie sur les réseaux sociaux ? La réponse est simple : la représentation.
Nous en avons déjà parlé notamment dans le cinéma, aujourd’hui on va en parler dans les jeux vidéos.

Si là tout de suite, je vous demandais de me donner le nom de trois héroïnes badass de jeux vidéos qui sont ouvertement queer (donc : bisexuelle, lesbienne, pansexuelle ou autre), vous vous rendriez très vite compte que ce n’est pas possible car il n’y en a pas ou très peu.

Voici d’ailleurs la liste absolument complète des représentations LGBT. Si elle peut paraître longue, je vous invite à dresser la liste complète des héro·ïne·s hétérosexuel·le·s, vous y passeriez des années.

Or Blizzard a fait un geste très fort puisqu’en faisant de Tracer un personnage queer, ils ont fait de leur mascotte un personnage queer. Tracer, c’est le personnage sur lequel on doit cliquer pour lancer une partie rapide ou pour lancer le jeu ! Comprenez bien qu’elle a autant de visibilité que Mario ou Pikachu et qu’en cherchant Overwatch, on la voit partout !

Et ça a fait beaucoup de bruit dans la communauté d’Overwatch, en bien comme en mal puisque les homophobes de tout genre se sont vite indigné·e·s de cette révélation, mais leurs commentaires étant presque systématiquement signalés comme non-approuvés par la communauté, leurs messages de haine ont sombré dans le néant. Je vous garde un florilège de leurs meilleures répliques plus bas, autant des messages de haine que des larmes d’hétéros et des répliques drôles.

Notez aussi que ce comics à été bloqué en Russie par Blizzard puisqu’il serait considéré comme de la “propagande homosexuelle”. Mais même si certain·e·s s’acharnent à vouloir faire tomber les LGBT+ dans l’oubli, il est bon de voir que d’autres font des efforts pour mieux les représenter !

Pour l’instant, nous allons nous concentrer sur le commentaire de cette personne qui explique très bien pourquoi le fait que Tracer est queer est si important :

Commentaire Tracer

“Bordel j’ai encore la tête qui tourne, c’est un jeu vidéo et un personnage de jeu vidéo.
C’est pas sacrément important, par contre
C’est débile de la part de Blizzard, on dirait qu’ils veulent attirer l’attention. Combien de personnages gay on voit dans les jeux vidéo ?
Pratiquement aucun pas vrai ? Les humains ne sont pas censés être gay ou lesbiennes c’est contre nature, malgré tout la corruption de notre monde malade se développe vers les ados de nos jours en leurs disant :
“ÊTRE GAY C’EST OK BRO !”
Avoir un personnage de jeu vidéo que des millions d’adolescents et joueurs, vont voir et aimer et le rendre gay ensuite c’est vraiment un coup bas pour dire :
“ÊTRE GAY C’EST OK BRO !”
J’aimerais qu’on retourne en 1960 où les gay/lesbienne n’était pas un truc normal dans ce monde.”

Voilà. Et des comme ça on peut en trouver pas mal sur Twitter, Reddit et les forums officiels d’Overwatch. Malgré tout, le message de haine de cette personne est exactement la raison pour laquelle il est important que Tracer soit queer.

Parce qu’en effet il y a énormément d’adolescent·e·s qui jouent à Overwatch, quel que soit leur genre, et dans ces ados, on peut penser qu’un pourcentage se pose des questions sur leur sexualité. Eh bien ce pourcentage d’ados pourra voir le message :
“ÊTRE GAY C’EST OK BRO !”
Ces adolescentes queer lesbiennes, bi ou pan qui ont peur d’avoir un problème pourront voir Tracer et se souvenir que :
“ÊTRE GAY C’EST OK BRO !”
Et tous ceux qui pensent que l’homosexualité est contre nature se feront imposer un petit message sympa de la part de Blizzard à chaque fois qu’ils ouvriront Overwatch :
“ÊTRE GAY C’EST OK BRO !”

Et pour contrebalancer ce commentaire affligeant, on va maintenant se pencher sur un commentaire trouvé sur Reddit :

Commentaire Tracer

“Je suis vraiment super contente [que Tracer soit annoncée comme queer]. Pour vous expliquer pourquoi c’est important pour moi, pour une personne LGBT, parce que tellement de gens sont là genre : “qu’est-ce qu’on s’en fout ?”…

Je comprends totalement, dans un monde idéal ça ne devrait pas être si important. Être LGBT ne devrait même pas être un truc qui fasse sourciller quiconque.. Mais vivant dans l’Amérique rurale, je ne peux toujours pas faire quelque chose d’aussi bête que tenir la main ou embrasser une autre femme sans craindre pour ma sécurité. Je veux dire, on a juste eu tout récemment le droit de se marier et je vis dans un des États qui a vraiment traîné les pieds pour légaliser ça.

Donc pour moi c’est important de voir Blizzard faire de Tracer une lesbienne du coup. Overwatch est un des meilleurs jeu de 2016. Tracer c’est la mascotte, le visage d’Overwatch. Overwatch est un FPS, un genre qui n’est pas vraiment connu pour être super inclusif. Si on m’avait dit il y a un an que Tracer était lesbienne, je n’y aurais pas cru parce que je n’aurais jamais pensé qu’ils puissent faire un personnage gay si visible et populaire.

Mais pourquoi c’est si important de voir un personnage qui te ressemble dans un jeu vidéo ? Hé bien j’ai grandi sans savoir ce que signifiait le mot “gay” avant d’être en 6e. Et à partir de là j’ai uniquement entendu parler d’homosexualité dans un contexte négatif.
Ça aurait été une si grande aide pour moi de voir des personnages gay dans les jeux auxquels je jouais, ou dans les émissions que je regardais, parce que comme ça j’aurais compris que ça n’était pas quelque chose dont je devais avoir honte. Et de voir des personnages gay dans un contexte positif m’aurait peut-être aidée à m’accepter en tant que gay plus facilement, plutôt que de passer plus de 20 ans à en douter.
Voir un personnage héroïque et charmant être comme toi est un million de fois plus bénéfique que le “stéréotype gay numéro 98723947979234” qu’on montre juste pour se moquer.

Je sais que certaines personnes vont avoir des soucis avec mon commentaire et vont s’en donner à cœur joie. Mais je pense que c’était important que je donne mon point de vue pour toutes les personnes qui n’ont vraiment pas compris pourquoi nous, les LGBT, on est à nouveau en train de s’extasier au sujet des gay.
Peut-être que dans 5 ans on n’aura plus besoin de faire une fête à chaque fois qu’un personnage se révèle être LGBT. Mais pour l’instant, laissez-nous au moins ça.”

Dans un monde idéal où il y aurait une bonne représentation de toute la population, que ce soit dans les films, les livres ou les jeux vidéos, évidemment que savoir qu’un personnage est queer ne serait pas très important ; mais nous vivons dans un monde où il est quasiment impossible de citer 3 héroïnes badass queer, je vous rappelle. Par conséquent c’est aussi important de témoigner notre joie au développeurs pour qu’ils comprennent que oui, on aime la diversité et plus il y en a mieux c’est.

Puisqu’il y a quand même eu des gens demandant :

Commentaire Tracer

“Pourquoi Blizzard veut faire plaisir à même pas 5 % de la population ?”

Parce que, que la “majorité” soit confrontée aux “minorités” au travers des médias ne pourra jamais faire de mal puisqu’au pire ça fera sortir certaines personnes de leur bulle, leur rappellera qu’ils y a des gens qui sont différent·e·s d’eux, oui incroyable ça existe, mais que ces gens sont des êtres humains qui méritent tout autant le respect et ne devraient pas être jugés sur leur (a)sexualité, leur genre, leur couleur de peau ou bien d’autres choses qui ne regardent qu’elleux au final.

Commentaire Tracer

Certain·e·s se sont insurgé·e·s en disant que ce n’était qu’un mouvement commercial, marketing, politique ou même de “propagande” de Blizzard car ils savaient qu’ils allaient se faire de l’argent avec un personnage queer.

Alors, déjà, de la “propagande LGBT” je veux bien qu’on m’en donne une définition. Propagande est un terme plutôt négatif qui se base sur tous les moyens de persuasion possibles pour faire passer une idée.
Or, être LGBT ce n’est pas une idée qu’on a adoptée, de la même façon qu’on ne “corrompt” pas les enfants pour qu’iels deviennent queer. On est queer, on naît comme ça ou on peut le devenir après s’être rendu compte d’une attirance, mais ça n’a rien d’une maladie : c’est une partie de nous-mêmes !
Dire ça revient à penser que l’homosexualité est une “maladie” qu’il faut guérir et comment dire, nous sommes bientôt en 2017 il est grand temps d’arrêter d’avoir ce genre de réflexion et de se dire que les gens peuvent avoir la sexualité qu’iels veulent, ça ne vous regarde pas.

Pour ce qui est du “mouvement commercial”, soyons sérieux, Blizzard n’a fait que nous montrer trois images de comics sans lesquelles on n’aurait jamais deviné l’orientation de Tracer, puisqu’elle n’est pas définie par sa sexualité dans le jeu : c’est avant tout un être humain, une jeune femme courageuse, drôle et qui a la classe.

De plus il sera toujours bon de rappeler que le but des gestes commerciaux est de faire vendre. Or, en général, pour faire vendre on cherche à plaire avant tout à la majorité ! C’est pour cette raison qu’on prend majoritairement des acteurices cisgenres pour jouer le rôle de personnages transgenres par exemple, car ces acteurices sont plus connu·e·s, plus aimé·e·s et rapporteront forcément plus d’argent.

Or, si Blizzard a cru bon de faire de sa mascotte une personne LGBT+, c’est bien qu’il y avait un désir grandissant de voir un personnage LGBT+. Et on le voit bien aux nombreux commentaires positifs sur Reddit ou au fait que tous les commentaires négatifs sur Tracer ont un grand nombre de “pouces rouges”.

En fin de compte, si maintenant les médias se mettent à représenter de plus en plus de personnages LGBT+ parce qu’ils sentent que c’est ce qui leurs rapportera le plus d’argent parce que la demande est grandissante… C’est génial !

D’où l’intérêt de crier notre joie de voir un personnage queer pour dire aux devs qu’on en veut encore !

Bien sûr, ça ne veut pas dire qu’il faille encourager tout et n’importe quoi comme je l’avais dit dans mon article sur La Danseuse et The Danish Girl. Mais si après on se retrouve avec de plus en plus de personnages comme Tracer, la visibilité et représentation des LGBT+ va doucement mais sûrement devenir une norme et tou·te·s ces adolescent·e·s qui se posent des questions sur leur sexualité, qui ne l’assument pas ou qui en ont honte, auront enfin des modèles, fictifs ou réels, vers lesquels iels pourront tourner leurs espoirs, comprendre qu’iels sont normaleaux et accepté·e·s.

Ça fera même taire les homophobes de tout poil qui comprendront peut-être enfin que l’évolution passe par l’acceptation et qu’il est temps de laisser les autres vivre leur vie.

Mais surtout, surtout, ça fera encore plus chier la Manif pour Tous. Et ça, c’est beau.

Enfin, pour en finir avec cette idée de “ce n’est qu’un mouvement commercial.”
Le jeu est sorti en avril 2016. Et Blizzard n’a absolument pas fait sa pub sur le fait que Tracer est queer. Tracer n’était montrée que pour sa personnalité et son gameplay. Les joueurs ont appris à l’aimer pour ses répliques cultes, ses blagues, son attitude, sa vitesse.

Puisque finalement ce qui est important, ce n’est pas que Tracer aime les femmes, c’est qu’un personnage aussi important que Tracer soit assumé officiellement par Blizzard comme étant queer.

Tracer est un personnage de jeu vidéo qui n’a pas de volonté propre par conséquent tout ce qu’elle fait est “symbolique” puisque ça reflète les désirs des développeurs qui lui font faire ces choses. Du coup si Blizzard a décidé de faire de Tracer un personnage queer c’est qu’iels avaient un message à nous faire passer.

Hé bien leurs message pour nous ce Noël est :
“ÊTRE GAY C’EST OK BRO !”

Et il est grand temps de le rappeler à tous ces gens :

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer

Commentaire Tracer