Pour finir ce mois de novembre en beauté, nous vous proposons six « moans », six contenus qui ont fait gémir de plaisir la rédac’, qu’ils soient en rapport avec le sexe, la sensualité ou la nudité. Cet article est donc réservé à nos lecteurices majeur·e·s !

#1 The Vulva Gallery

Parce qu’il n’y a pas deux vulves qui se ressemblent, et qu’elles sont toutes également belles.

Vulva Gallery

Planches composées de 8 dessins de vulves différentes. Des épilées, des rasées, en forme de coeur, des fils de tampons qui dépassent, des lèvres et clitoris plus ou moins gros.ses, de différentes couleurs…

#2 Alfie

« Alfie » est un webcomic qui réunit une intrigue et du porno. L’histoire se déroule dans un village halfelin isolé qui voit arriver pour la première fois des humain·e·s. On suit Vera & Alfie, une mère et sa fille halfeline, qui rencontrent des hommes et des elfes qui les aident à… étendre leurs horizons.

Alfie

Dessin d’une halfeline dans une forêt, expression surprise. Halfeline : Oh oh, je crois que j’ai vu quelque chose que je n’aurais pas dû voir… Personne hors-champ : Pourquoi, bienvenue!

#3 QueerPornTV

Un site pornographique Queer et safe, oui ça existe. Ici pas de termes comme « Tranny », « Shemale », « Trap », de la diversité (Du poil, des mecs et des meufs trans, des gays, des lesbiennes…), des acteurs qui se protègent (c’est la première fois que je voyais une digue dentaire)
Ce site est presque au top, même si il n’est pas exempt de défauts, du à un abonnement bien trop cher (vingt dollars par mois) pour le faible nombre de vidéos du site (moins d’une centaine), et qu’il faut prendre en compte que les updates du sites ne sont pas annoncées.
Je pourrais définir ça comme un essai en demi-teinte, mais vu le peu de sites Queer, je ne peux pas faire la fine bouche.

QueerPornTV

Logo de la chaîne queerporn.tv

#4 Sex and the series d’Iris Brey

Écrit par Iris Brey, docteure en cinéma et spécialiste de la représentation du genre au cinéma et dans les séries, Sex and the series analyse la mise en scène des sexualités féminines, interroge certains concepts comme le male gaze et met en perspective la représentation de l’orgasme féminin, du consentement ou encore de la lesbienne butch.

À travers quatre thématiques -la parole, le plaisir, les violences et les sexualités queer- Iris Brey analyse comment les séries américaines, en s’éloignant des images porno et du cinéma, permettent de changer notre perception des sexualités et d’enclencher même une révolution télévisuelle.

Sex and the series

Image d’une femme qui tient un petit poste de télévision dans lequel se trouve une femme nue allongée sur le ventre.

#5 Dwam

Dwam sait tirer le meilleur de ses modèles, mais pas seulement. Du nu il y en a, mais pas que. On vous laisse aller vous perdre sur son site

Aoneminuteportrait

Photo d’une personne noire et tatouée, prise en plongée avec le focus sur son visage

Plusonestdefouplusonjouit

Photo d’un couple supposément hétérosexuel, nus, sur le point de s’embrasser.


#6 Stoya

Stoya, actrice pornographique et féministe depuis 2007, tient un blog, nommé avec humour « Graphic Descriptions ». Dans celui-ci, elle raconte avec verve ses expériences dans l’industrie, avec ses collègues et sa propre sexualité. Pour celleux qui seraient perdu·e·s, elle tient même un lexique porno, le « Squeepedia », pour répondre à toutes les questions que l’on n’a jamais osé poser.

Photo de Stoya assise sur un fauteuil, pleine de force.

Photo de Stoya assise sur un fauteuil, pleine de force.