Pour finir ce mois de septembre en beauté, nous vous proposons six « moans », six contenus qui ont fait gémir de plaisir la rédac’, qu’ils soient en rapport avec le sexe, la sensualité ou la nudité. Cet article est donc réservé à nos lecteurices majeur·e·s !

#1 Fairies and Boobies

Toutes les semaines, retrouvez une illustration érotique ou pornographique sur Fairies and Boobies !
Fairies and Boobies

#2 Hysterical Literature

Hysterical Literature est une série de vidéo du cinéaste et photographe Clayton Cubitt. Elle aborde le féminisme, la dualité entre le corps et l’esprit et le contraste entre la culture et la sexualité. (C’est aussi très fun à regarder.)

Lancée en 2012, la série de vidéos a été regardée plus de 45 millions de fois dans 200 pays.


Ah oui, un détail : le principe c’est que les participantes lisent un livre de leur choix tout en étant stimulées sexuellement.

#3 Séance de Shibari par @metauxLourds

Photographies par Erwan Bouche.

#4 Oh joy, sextoy

Oh Joy Sex Toy est une bande dessinée hebdomadaire d’éducation sexuelle crée par Erika Moen et Matthew Nolan. Elle parle de tout ce qui touche au sexe, de la sexualité à l’industrie du sexe, en passant par les jouets, la contraception et beaucoup d’autres choses.
Oh joy sex toy

#5 Test Espace Libido Lingerie Grande Taille

 

Après avoir d’abord reçu de la lingerie en partenariat avec Espace Libido afin de tester leur future (à l’époque) ligne grande taille -dans un cadre personnel-, nous avons décidé avec Simonæ d’en faire un véritable test pour le magazine, afin que d’autres grosses sachent qu’il est possible de trouver de la lingerie érotique à notre taille.

J’ai donc reçu un autre article de la collection actuellement en ligne, et j’ai décidé de vous en parler un peu. Les prix sont plus élevés que ce qu’on avait par exemple sélectionné comme vêtements il y a 2 semaines, mais on s’est dit que pour un ensemble de lingerie érotique on pouvait compter jusqu’à 40€ sans que ça ne soit exorbitant (même si clairement, je n’aurais jamais pu me les payer seule).

J’ai testé 2 tenues, une mini-robe bustier en dentelle et un ensemble caraco-petit short en tissu transparent.

 

La robe bustier en dentelle, celle-ci :

Alors la matière est très agréable, la dentelle est élastique donc je ne suis pas du tout comprimée à l’intérieur. Elle est accompagnée d’un string qui est un peu grand pour moi, mais entre nous ce n’est pas tellement mon dada alors ce n’est pas très grave. Ma poitrine passe dedans tranquillement, mon ventre aussi (je fais pourtant un 48-50 et du 115F).
En bref, je recommande, c’est mignon comme tout.

L’ensemble de nuit, ici

Alors pour cet ensemble, la taille encore une fois était parfaite, même si c’est juste ce qu’il faut au niveau de la poitrine. Moins elle serait sortie dire bonjour à ses potes.

En revanche, la matière est vraiment difficile à supporter pour l’hypersensible que je suis. Ça picote, ça gratouille, c’est pas confortable. Mais comme je ne peux dormir qu’avec du bon vieux coton, disons que pour dire bonjour à maon partenaire ça convient.

#6 L’art de Jane Woolf

 

Nous avons découvert Jane Woolf au gré de nos pérégrinations sur Twitter, et son travail a aussitôt fait écho à nos préoccupations féministes. Son Tumblr est empli de nus, mais cette fois ils sont pris par une femme. Et ça fait du bien.

Rendez-vous le mois prochain !