Carnet de voyage féministe #2 : La Corée du Sud

Lorsque l’on critique le féminisme, on aime bien dire que « les féministes se trompent de combat », ou que « la situation est pire ailleurs » et qu’on ne devrait pas « se plaindre ». Ces affirmations sous-entendent plusieurs choses : que l’on devrait se contenter de ce que l’on a, mais surtout que la condition féminine n’est pas plurielle, et que chacun·e devrait aspirer à la même chose. Alors que partout dans le monde, les préoccupations féministes diffèrent pour de nombreuses raisons, qu’elles soient culturelles, économiques, religieuses ou écologiques, pour n’en citer que quelques-unes. Ces différences ne veulent pas dire non plus qu’une expérience...

Lire la suite

Vendredi c’est végane #23

Quoi que la météo tende à nous contredire, nous sommes bien en automne ! Sortons courges et autre cucurbitacées de nos paniers et assaisonnons tout cela à notre guise. 1. Courge rôtie, riz noir et sauce tahini 2. Potimarron au miso 3. Houmous express 4. Velouté de courge et carotte au curry 5. Tarte au potimarron et noisettes 6. Velouté de topinambours à l’estragon 7. Raviolis de Betterave Bon appétit à tou·te·s...

Lire la suite

Ouvrir la voix : la parole libérée des femmes noires

Amandine Gay, comédienne de profession, universitaire et réalisatrice, est une importante figure de l’afroféminisme français. Très largement suivie et reconnue sur les réseaux sociaux, elle a réalisé, à l’aide d’un crowdfunding, son premier film : un documentaire sur le racisme systémique (soit, comme pour le féminisme, une construction sociétale favorisant et alimentant le racisme, que ce soit dans les sphères privées ou professionnelles). Selon ses propres termes, Ouvrir la voix est « un film documentaire afroféministe, matérialiste et intersectionnel qui s’intéresse aux afro-descendantes d’Europe francophone ». Un peu de contextualisation Amandine Gay est la seule réalisatrice française noire à...

Lire la suite

Help… Labels confuse us | Ash Hardell

Abonnez-vous à Ash Hardell ici. au secours….. les étiquettes nous embrouillent. [INTRO] Ash: Je vais être plutôt ouvert.e par rapport au fait que je suis moyennement alcoolisé.e là tout de suite Alayna : Je suis pas – enfin je suis aussi pas alcoolisée. Ash : Je suis moyennement alcoolisé.e. Santé ! Alayna : Santé ! [ECRAN TITRE] Une discussion sur la bisexualité et tous ses noms… [VIDEO] Ash : Assurons-nous que l’audio est en train de s’enregistrer. Alayna : (murmure) Hey. Hey. Ash : (murmure) Hey. Alayna : (murmure toujours) Hey. Est-ce que vous aimez l’ASMR? Ash : (ronronne)...

Lire la suite

Personne n’est parfait·e

On s'est planté·e·s ? On a écrit quelque chose d'oppressif ? N'hésitez pas, contactez-nous, nous vous répondrons le plus vite possible.

Nous Contacter