Author: redmarmotte

Les Monologues du Pro-Fem #2

Speed Dating Un profem et un·e féministe sont assis·e·s et prennent un café. Case 1 : Profem : “Non mais tu vois, moi, en tant que féministe :” Féministe : *pense* “ok, peut-être un allié maladroit.” Case 2 : Profem : “Bon, déjà, je préfère le terme égalitariste…” Féministe : *pense* “ouch, et merde…” Case 3 : Profem : “Au fond, je me décrirais comme humaniste, je crois.” Féministe : “Philosophe des Lumières aussi, non ?” Soirée Sympa Un profem et un·e féministe discutent lors d’une soirée. Case 1 : Profem : “Moi je trouve ça grave normal hein, le...

Lire la suite

Blackface et appropriation culturelle : mon identité n’est pas un déguisement

L’appropriation culturelle est l’utilisation de codes, traditions, éléments esthétiques d’une autre culture que la sienne, dans la plupart des cas dans un contexte colonialiste. Cela pose problème dans la mesure où cette utilisation repose sur des clichés, souvent racistes. De plus cela dénue souvent ces codes de leur sens originel tout en bafouant la mémoire des racisé·es qui se sont battu·es par le passé et se battent encore aujourd’hui pour arborer ces codes. Car en effet, des personnes peuvent librement s’approprier un élément qui, sur une personne racisée, pose problème et alimente la discrimination. L’utilisation de ces clichés repose...

Lire la suite

Musique, expression et féminisme : quelques questions à Oh Mu

Le monde de la musique est malheureusement souvent une affaire d’hommes cis, toujours prompts à rabaisser et douter des talents des femmes ou des minorités de genre qui souhaitent s’y exprimer. Cette interview d’Oh Mu, artiste électro, est la deuxième d’une série sur des musiciennes indépendantes et résolument féministes que nous souhaitons faire découvrir, dans leur pratique musicale comme dans leur discours sur le milieu.     Estelle Marchi, alias Oh Mu sur Internet, fait de la musique, de l’illustration et de la bande dessinée, et parfois des petites vidéos. C’est difficile pour elle de décrire exactement ce qu’elle...

Lire la suite

Rock et indépendance : Entretien avec Black Sabine

Le monde de la musique est bien tristement souvent une affaire d’hommes cis, toujours prompts à rabaisser et douter des talents des femmes ou des minorités de genre qui souhaitent s’y exprimer. Cette interview de Black Sabine est la troisième et dernière d’une série sur des musiciennes indépendantes et résolument féministes que nous souhaitons faire découvrir, dans leur pratique musicale comme dans leur discours sur le milieu. Bonjour, comment te présenterais-tu rapidement à nos lecteurices ? J’ai 26 ans et je fais de la musique, principalement rock/garage sous le pseudonyme de Black Sabine, parce que le jeu de mots me faisait...

Lire la suite

DJing et militantisme : quelques questions à Berlin Disaster

Le monde de la musique est malheureusement souvent une affaire d’hommes cis, toujours prompts à rabaisser et douter des talents des femmes ou des minorités de genre qui souhaitent s’y exprimer. Cette interview est la première d’une série sur des musiciennes indépendantes et résolument féministes que nous souhaitons faire découvrir, dans leur pratique musicale comme dans leur discours sur le milieu. Parisienne d’origine, Camille, alias Berlin Disaster, vit à Berlin depuis deux ans. DJ, elle organise des soirées (pour l’instant toujours avec des line-ups 100 % féminins) et travaille à l’organisation de workshops pour apprendre aux femmes et aux personnes...

Lire la suite
  • 1
  • 2

Personne n’est parfait·e

On s'est planté·e·s ? On a écrit quelque chose d'oppressif ? N'hésitez pas, contactez-nous, nous vous répondrons le plus vite possible.

Nous Contacter