Catégorie : Figures féministes

Lydia Foy

Irlandaise transgenre née en 1947, Lydia Foy est connue pour sa ténacité face à la justice de son pays concernant la reconnaissance du genre (du sien). Trois procès eurent lieux afin que son acte de naissance reflète son identité de genre. Suite à cela, la loi irlandaise évolua afin de s’aligner sur la législation européenne.

Lire la suite

Junko Tabei

Alpiniste japonaise né en 1939, Junko Tabei est la première femme à atteindre le sommet de l’Everest (1975). En 1969, elle crée un club d’alpinisme réservé aux femmes. Elle gravira notamment le mont Fuji et le mont Cervin, et est la première femme à avoir fait les sept sommets.

Lire la suite

La reine Nzinga du Ndongo et du Matamba

Née aux alentours de 1583, sa destinée fut orientée de par sa naissance (avec le cordon ombilical autour du cou) et par la prédiction d’une sage femme « elle sera reine un jour ». De fait, son père la gardait près de lui quand il gouvernait ou allait en guerre.
Envoyée comme émissaire auprès du gouverneur du Portugal, une histoire veut que ce dernier ne lui offrit aucune chaise pour s’asseoir. Refusant l’humiliation, Nzinga ordonna à une de ses servantes de se mettre à quatre pattes afin de faire office de chaise.

Lire la suite

Amina Wadud

Professeure d’études islamiques de l’université du Commonwealth de Virginie, Amina Walud est l’une des figures de proue du féminisme musulman. En 2005, elle dirigea la prière du vendredi (la salat) devant une assemblée mixte, contestant la tradition selon laquelle les imams devaient nécessairement être masculins. Elle publia un ouvrage démontrant que le Coran contient, entre autre, des principes sur l’égalité des genres.

Lire la suite

Camille Cabral

Camille Cabral (née le 31 mai 1944) est une dermatologue et activiste brésilienne et française. Elle est à l’origine de PASTT, un groupe de prévention se concentrant sur la santé des personnes transgenres, ainsi que la première élue transgenre en France. Elle est élue pour la première fois en 2001 sur la liste des Verts dans le XVIIe arrondissement à Paris. Depuis 2006 elle se présente comme candidate indépendante.
Elle est aussi connue pour son engagement auprès des travailleureuses du sexe et de la lutte pour leurs droits. Elle fonde ainsi la coopérative Red Light et est une des organisatrice de la « Pute Pride ».

Lire la suite

Katia Krafft

Née en France en 1942, Kaia Krafft obtient le prix de la Fondation de la Vocation à 20 ans pour ses travaux en volcanologie. Elle parcourt le monde avec son mari pendant 25 ans, afin de se rendre sur les sites des volcans en éruption. Elle est malheureusement tuée dans une nuée ardente en 1991, laissant derrière elle plus d’une dizaine d’ouvrages traitant des volcans.

Lire la suite

Neema Namadamu

Née dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo, Neema Namadamu est une militante pour la paix, pour les droits des femmes et pour ceux des personnes handicapés. Première femme handicapée de sa tribu à obtenir son diplôme universitaire, elle est choisie comme député au Parlement.

Lire la suite

Fatima el Fihriya

Fatima el Fihriya, née au IXè siècle, est à l’origine de la construction de la mosquée el-Qaraouiyyîn au Maroc, la plus ancienne université au monde à être encore en activité.
On sait relativement peu de chose avec certitude quant à la vie de Fatima el Fihriya. Elle aurait financé la construction de la mosquée par ses propres fonds, l’héritage de son père, et aurait jeûné durant la construction.
La mosquée est aujourd’hui l’un des plus important lieu historique de la ville de Fès.

Lire la suite

Mimi Aum Neko

Mimi Aum Neko est une femme transgenre, activiste, performeuse, travailleuse du sexe et réfugiée politique thaïlandaise. Elle initie plusieurs actions militantes à l’Université de Thammasat à Bangkok contre le pouvoir en place, avant de devoir fuir pour la France en 2014 lorsqu’elle est finalement poursuivie pour crime de lèse-majesté, après avoir manifesté sur Facebook sa joie à la mort du roi Bhumibol, et que sa vie est en danger. La constitution du pays fait de chaque opinion défavorable aux membres de la famille royale, de possibles crimes de lèse-majesté amenant à des peines de prison allant de 3 à 15 ans d’emprisonnement. À ces peines légales s’ajoute souvent des peines « sociales », allant dans le cas de Mimi Aum Neko jusqu’à des menaces de mort, du fait de la popularité du roi.
Ces idées pro-démocratiques autant que son identité de genre l’ont mise et la mettent toujours en danger, ce qui ne l’empêche pas de continuer à lutter activement sur ces questions ainsi que pour les droits des travailleureuses du sexe.

Lire la suite

Kate Harding

Kate Harding est une autrice canadienne féministe née en 1975. Elle est l’autrice de plusieurs ouvrages féministes, le plus connu étant certainement Asking For It: The Alarming Rise of Rape Culture en 2015 à propos de la culture du viol. En plus de son travail d’essayiste elle a aussi travaillé pour Cornell University autour de thématiques comme les violences sexuelles ou encore le corps et son image. À propos de ce dernier point elle est notamment la co-autrice avec MarianneKirby de l’ouvrage Lessons from the Fat-o-Sphere, ainsi que la fondatrice du blog « Shapely Prose » qui abordent tous les deux la grossophobie et son impact, et sont des odes à l’acceptation de soi.
Il est aussi possible de la retrouver, aux côtés de Samhita Mukhopadhyay, dans les épisodes du podcast anglophone Feminasty.
En 2017 Kate Harding fait de nouveau parler d’elle en publiant Nasty Women: Feminism, Resistance, and Revolution in Trump’s America, un essai ouvertement féministe et qui critique l’administration de Donald Trump.

Lire la suite

Audrey Hepburn

Audrey Hepburn (1929-1993) est une actrice britannique particulièrement connue pour son talent, et son sens du style, ainsi que ses rôles dans Sabrina (1954), Diamants sur canapé (1961), ou encore My Fair Lady (1964). Après avoir gagné une multitude de récompense tant au cinéma qu’au théâtre (dont un Oscar, quatre BAFTA, un Emmy, trois Golden Globes, un Grammy et deux Tony pour ne citer qu’eux ), elle met fin à sa carrière d’actrice en 1967. Elle décide de se consacrer à l’humanitaire. Elle devient ambassadrice de l’UNICEF en 1988, elle travaillera avec l’organisation jusqu’à la fin de sa vie, en 1993, qui inaugure une statue à sa mémoire en 2002 pour commémorer son engagement.

Lire la suite

Amalie Emmy Noether

Amalie Emmy Noether, née en 1882, est une mathématicienne allemande à l’origine de plusieurs révolutions dans son domaine, c’est son nom que porte le théorème de Noether. Elle démontre celui-ci en 1915 ce qui lui vaut les éloges d’Albert Einstein.
Malgré son génie, du fait de son genre son parcours n’a pas été facile, si elle obtient un poste à l’université de Göttingen c’est sans l’assentiment de ceux qui seront par la suite ses collègues. Il lui faudra attendre plusieurs années avant d’être reconnue en tant que professeuse et d’obtenir un véritable salaire pour son travail. Aujourd’hui sa valeur et son génie sont reconnu·es et font l’unanimité.

Lire la suite
Loading