Catégorie : LGBT+

To bi or not to bi* – Bisexualité et biphobie

Je suis bisexuelle. La définition que je donne communément à ce terme est « l’attirance pour des personnes du même genre que le mien et de genres différents du mien ». Cette attirance peut être fluide et changeante dans le temps. Si je revendique aujourd’hui cette identité, il n’en a pas toujours été ainsi.

Lire la suite

La Danseuse et The Danish Girl, ou l’invisibilisation des personnes LGBT+ au cinéma

Ah les biopics ! Rien de tel qu’un film supposément inspiré d’une histoire vraie pour se plonger dans le quotidien de nouvelles personnes intéressantes ! Et plus leur existence est éloignée de la nôtre, plus cela peut être passionnant ; on se retrouve plongé·es dans les siècles passés pour comprendre comment la société marchait, comment elle a pu évoluer et comment les personnes dont on nous raconte l’histoire ont pu tirer leur épingle du jeu pour faire quelque chose de beau ou d’important.

Et c’est d’ailleurs de ça dont je vais parler aujourd’hui, de quelqu’une qui a accompli quelque chose de beau et quelqu’une qui a accompli quelque chose d’important. Pour ce faire je vais vous parler de deux films complètement différents : La Danseuse et The Danish Girl.

Lire la suite

Petit guide de survie en milieu militant

Mobilisée contre le projet « loi travail » depuis mi-février, j’ai été catapultée dans un nouvel univers militant (bien loin de mes bails de petite syndicaliste lycéenne) sans préparation, et parfois ça peut blesser. Malgré tout, j’ai fait des rencontres mémorables, appris énormément de nouveaux concepts et nouvelles manières de militer. En tant que meuf (cis je précise, je n’ai donc pas du tout le même vécu que les personnes trans et non binaires), racisée et jeune, j’ai dû faire face à trois problèmes majeurs dans le milieu militant : le sexisme, le racisme et l’âgisme. Les trois se combinant plus ou moins bien.

Lire la suite

Musique punk et visibilité queer

Le punk est un genre musical qui n’aime pas beaucoup les systèmes oppressifs. Les punks aiment à refuser l’injonction honteuse qui est faite aux musicien·nes de savoir jouer de leur instrument proprement ou celle qui leur interdirait d’allier leur iroquoise verte à leurs collants troués pour aller travailler ou étudier. Cela étant dit, il s’agit tout de même principalement de remettre en cause la société et ses injustices, ses violences envers les personnes marginalisées.

Lire la suite
Loading