En 2006, le 10 mai est devenu la journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en métropole française.

Or pourquoi “commémorer l’abolition d’un crime précis (l’esclavage atlantique) alors que le principe colonial plus général qui lui a donné sa forme historique spécifique perdure ?” Nous vous laissons à ce sujet avec l’article de João Gabriell.