Depuis quelques temps sur Twitter et compagnie, on se voit tou·tes envahi·es par des odes au coconut oil, à l’huile de coco pour nous autres francophones. Et ce n’est pas sans raison. L’huile de coco vierge est l’amie de votre peau, de vos cheveux, de votre amour. Elle se présente sous forme solide et fond dans votre paume en quelques secondes, sauf s’il fait très très froid. Voici quelques exemples de son utilité pour la beauté :

L’utiliser comme démaquillant :
Il suffit de se mettre l’huile sur le visage, de laisser poser le temps de se brosser les dents, et de se rincer avec un gant humide, c’est tout. Aucun mascara n’a pour l’instant résisté à l’huile de coco, parole de scout !

En lieu et place de votre mousse ou crème à raser :
Une noisette pour chaque jambe (plus si comme moi il y a de la superficie), le visage ou n’importe quel endroit du corps, on rase doucement, ça évite les petits boutons et laisse la peau toute douce.

En gommage corps et visage :
Pour les lèvres, un doigt d’huile de coco trempé dans un peu de sucre, on frotte doucement pendant 1 minute, on rince, et on reste en extase 10 ans sur la douceur de ses lèvres. Attention, pour le reste du visage, le sucre est trop agressif, il faut lui préférer le marc de café, la noix de coco râpée ou la poudre d’amande.

Pour le corps, on peut utiliser du sucre si la peau n’est pas trop sensible, et ajouter quelques gouttes de l’huile essentielle selon le résultat qu’on attend.

Attention

  • Il faut toujours tester les produits sur une petite surface de peau avant utilisation.
  • Il faut toujours vérifier l’utilisation conseillée des huiles essentielles.

Sauver vos cuisses l’été :

Si comme moi vos cuisses s’aiment et se frottent tout l’été à peine passé·e aux shorts et autres jupes et robes, l’huile de coco va vous sauver. Une noisette étalée à l’endroit où se rencontrent vos cuisses et miracle. Il existe d’autres solutions, j’en ai parlé ici.

Sublimer vos cheveux :
Perso mon rêve de gosse c’était de ne plus avoir les cheveux bouclés de toute ma vie et d’avoir des mèches bleues.

Maintenant j’aime mes cheveux toujours bouclés d’amour, et en plus ils sont bleus (pour le moment). Mais clairement, c’est l’huile de coco qui m’a permis de les garder en aussi bonne santé malgré les décolorations.

Déjà en en badigeonnant mes cheveux AVANT les décolos et en ne l’enlevant surtout pas avant d’appliquer le produit : l’huile laisse passer sans problème le décolorant. Et ensuite en faisant des masques une ou deux fois par semaine. C’est mon moment « je prends soin de moi laissez-moi tranquille ».

J’humidifie mes cheveux, les démêle, les enduis complètement des racines aux pointes (en insistant SURTOUT sur les pointes, et si jamais vous avez les cheveux gras limitez-vous aux longueurs et pointes) et je laisse poser le plus longtemps possible (genre toute la nuit avec un bonnet parce que le swag est une question d’attitude).

Le lendemain vous faites un ou deux shampoings au besoin, et vous aurez les cheveux brillants et pleins de santé, bien plus qu’après beaucoup de soins « faits pour »…

L’huile de coco se trouve à peu près partout. J’ai acheté mon premier pot en magasin bio pour 6 €, et le second en supermarché (mais huile vierge bio toujours) pour le même prix dans le rayon cuisine du monde. Pour vous donner une idée du rapport qualité-prix, un pot me fait 6 mois, et vu la quantité de cheveux que je traîne c’est vraiment long !

En ligne vous pourrez trouver votre bonheur chez Naturalia, 5,64 € les 200 ml, ou chez Aroma Zone, 7,50 € les 250 ml.

Grâce à l’huile de coco, même après plusieurs décolorations, mes cheveux ont gardé de belles boucles et une force à toute épreuve !

 

Les cheveux bouclés bleus et violets de l'autrice.

Les cheveux bouclés bleus et violets de l’autrice.