Anna J. Cooper était une écrivaine, enseignante, éducatrice et l’une des plus éminentes érudites noires de l’histoire des États-Unis. Après avoir soutenu une thèse d’histoire à la Sorbonne en 1924, elle est devenue la quatrième femme noire américaine à obtenir un doctorat.