Fatima Al-Aqel, morte en 2012, est une yéménite militant pour le droit des personnes en situation de handicap. Devenue aveugle au cours de ses études, elle crée en 1995 la première école spécialisée pour les femmes non-voyantes de son pays. Deux ans plus tard, elle crée l’organisation Al-Aman Blind Women Care (AOBWC).