Institutrice, féministe, franc-maçonne et militante anarchiste française, elle est connue sous le pseudonyme d’« Enjolras ». C’est une figure active de la Commune de Paris, pendant laquelle elle participa à plusieurs batailles. Victor Hugo lui dédia son poème « Viro Major ». Anti-militariste, elle était également contre la peine de mort.