Surnommée la « mère du blues », elle fut une des premières chanteuses de blues. Elle fit sa première apparition sur scène à 14 ans et ses premiers enregistrements datent de 1923. Sa chanson Prove It on Me contient des paroles faisant référence au lesbianisme, et fut un des précurseurs culturels du mouvement lesbien des années 1970.