Shirin Ebadi est une avocate devenue la première femme juge d’Iran. Elle se bat pour les droits des femmes depuis de longues années et plus particulièrement pour qu’elles soient plus présentes en politique. En 2003, elle est la première iranienne à recevoir le prix Nobel de la paix pour ses accomplissements féministes, mais aussi pour son engagement envers les droits des enfants et la démocratie. Elle vit en exil depuis 2009, menacée par le gouvernement iranien qui a gelé ses comptes et saisi ses biens.