N’avez vous jamais eu envie de lire un roman finlandais écrit par une autrice ayant participé à l’écriture du film Iron Sky ? Un roman qui serait un hommage à H.G. Wells tout en étant une bonne base pour s’initier au féminisme ? Eh bien ce roman est fait pour vous !

De quoi ça parle ?

Avec joie et docilité est un roman dystopique qui attire d’abord par sa couverture. Cette image particulièrement misogyne (une femme dont la tête est creusée pour y recevoir une balayette pour toilettes) illustre bien la société dans laquelle évolue notre héroïne ; Vanna.

Dans ce monde alternatif de 2013, la Finlande s’est refermée sur elle-même, a banni les sources de plaisir et surtout, a poussé loin l’eugénisme et le patriarcat.

Les femmes sont maintenant divisées en deux catégories : les morlocks et les éloïs.
Ces dernières rassemblent tous les archétypes sexistes que l’on attribue aux femmes. Toutes les éloïs sont similaires : blondes, soumises, rivales et obsédées par le mariage et la satisfaction de leur époux. Spécialement sélectionnées sur ces caractéristiques, elles sont l’exact opposé des morlocks, ces femmes possédant volonté et réflexion intellectuelle, assez pour se rendre compte de l’injustice de ce monde. Alors que les éloïs sont vouées à la reproduction, les morlocks sont stérilisées.

La particularité de Vanna est d’avoir une apparence d’éloïs tout en ayant l’esprit d’une morlock. Pour se redonner du courage dans ce monde et rôle qu’elle doit tenir, Vanna consomme… du piment ! La seule substance addictive qui peut encore passer les filets du gouvernement. Son rêve serait de quitter la Finlande et d’emmener sa sœur Manna, une éloïs, avec elle.

Pourquoi le lire ?

Les idées que ce livre présente en font un bon roman initiatique pour les féministes en herbe !
On y parle des poils mais aussi des mécaniques sexistes intrinsèquement liées au patriarcat, le tout de manière très fluide et bien imbriquée dans le fil du roman.

Un point qu’il est important de relever est l’entraide entre femmes. Dans la littérature et les autres productions artistiques, on a l’habitude de voir les femmes présentées comme des rivales. Ici, Vanna aide Manna, et leur grand-mère est présentée comme une figure maternelle positive qui protège et transmet le savoir.

On appréciera également la réappropriation féministe de la division de la société, références au roman d’ H.G. Wells La Machine à voyager dans le temps, dans lequel le futur a divisé les humain·es en deux catégories : les morlocks, des êtres brutaux vivant sous terre et exploités par les éloïs, des êtres oisifs vivant à la surface.

C’est un roman prenant et bien écrit, qui donne envie de faire bouger les choses !

Titre : Avec joie et docilité
Autrice : Johanna Sinisalo
Traductrice : Anne Colin du Terrail
Éditions : Actes Sud
Genre : roman
Nombre de tomes : 1
Pages : 368
Prix indicatif : 22,80 €
ISBN : 978-2-330-06460-0
Date de publication : juin 2016