Dossier : Théorie des cuillères

Les spoonies, la fac et le quotidien : quelques conseils

La fac, c’est toute une histoire. Et c’est surtout toute une organisation, car il faut assurer la présence en cours, la vie personnelle, les partiels, l’appartement… Heureusement Internet fourmille de conseils d’organisation et d’astuces pour tenir le coup. Sauf quand notre emploi du temps n’est pas fixe. Pas de cours du lundi matin 10 h, pas même d’alternance entre la semaine A et la semaine B. L’organisation prend alors des airs de parcours de læ combattant·e. Et si jamais vous faites partie des spoonies, le challenge est de taille. Je vais essayer de vous donner quelques astuces (basées sur mon...

Lire la suite

La théorie des cuillères en pratique

Christine Miserantino, atteinte du lupus, a inventé la théorie des cuillères pour expliquer à ses proches comment elle fonctionne au quotidien. Valable pour les affections chroniques comme la dépression, la sclérose en plaque, ou encore pour les personnes autistes ou hypersensibles, cette théorie a depuis pris son envol et vient en aide à une très grande communauté. La théorie des cuillères Pour résumer, Mme Miserantino explique qu’on dispose tou·tes d’un certain nombre de cuillères par jour, et que chaque tâche que l’on a à accomplir en utilise un certain nombre. Cela dépend des personnes et même, plus précisément, de l’état...

Lire la suite