La domination masculine dans l’espace public

« Vous ne croyez pas en la domination masculine? En 2010, le temps consacré au travail domestique est de 66% pour les femmes et 34% pour les hommes. Les femmes réalisent 75% des accompagnements des enfants et des personnes âgées. Les équipements sportifs d’accès libre mis en place dans la ville sont occupés à 95% par les garçons. Les femmes pratiquent deux fois moins une activité sportive que les hommes. Elles sont deux fois moins à se déplacer en vélo pour leurs trajets quotidiens. […] 16% des maires de France élues en 2014 et 8% des présidentes de Conseil...

Lire la suite

La question des femmes dans l’espace public | ALOHA TALLULAH

On nous apprend qu’on ne sera jamais sereines dans l’espace public , la notion de sécurité s’envole ; j’ai l’impression qu’on a pas le droit à l’innocence. Je vous l’avoue que je suis tout sauf sereine dans l’espace public , cette notion d’insécurité on l’acquit très vite tel un automatisme. De surcroît on nous le projette tel une peur comme la peur d’être suivie ce qui nous ferait marcher plus rapidement. Pour les hommes il n’y aucune menace , ils n’ont pas à entendre à multiples reprises : Évite ces endroits , ne va pas la bas et sois...

Lire la suite

La blague au doigt : la demande en mariage publique

EXT JOUR – Chutes du Niagara Jean-Michel se tient face à Marie-Odile. Il sort une boîte de sa poche et met un genou à terre. Un orchestre, plus ou moins dissimulé dans le décor, commence à jouer. Jean-Michel, sûr de lui : – Marie-Odile, tu es la femme de ma vie, veux-tu m’épouser ? Marie-Odile, émue : – Oui ! La famille et les ami·e·s du couple sortent bruyamment de leurs cachettes, pour les féliciter. Cette scène, vous l’avez déjà vue des dizaine de fois, dans des comédies romantiques, des séries, mais aussi dans de nombreuses vidéos de flash...

Lire la suite

Les mots tuent | Sophie Gourion

Sophie Gourion a compilé dans un Tumblr toutes les unes de journaux traitant des violences faites aux femmes. Le plus souvent, la dimension criminelle est atténuée voire passée sous silence. Elle y dénonce le traitement journalistique des violences faites aux femmes. Les mots...

Lire la suite

Personne n’est parfait·e

On s'est planté·e·s ? On a écrit quelque chose d'oppressif ? N'hésitez pas, contactez-nous, nous vous répondrons le plus vite possible.

Nous Contacter