« Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver… » et vive la lecture aussi ! On va se préparer pour l’hibernation en se calant sous un bon plaid avec un bouquin mais, avant ça, on revient sur « Nouvelles de Novembre ».

VOUS AVEZ LU QUOI CHEZ SIMONÆ ?

Peu de membres de la rédaction semblent avoir eu le temps de lire ce mois-ci, mais j’ai persisté contre vents et marées ! J’ai donc lu le recueil de nouvelles La Poupée de Daphné du Maurier.

Je n’en ai pas un souvenir très clair à cause d’une grosse fatigue mais je me souviens avoir dit à mon copain que c’était l’un des meilleurs recueils de nouvelles que j’ai lu de ma vie et que j’adorerais lire le reste de la bibliographie de l’autrice. J’ai été particulièrement bouleversée par la nouvelle « La Vallée heureuse » et j’apprécie que chacune de ses histoires touchent à un genre, à un registre différent tout en gardant le style particulier de Daphné du Maurier. Je vous conseille vivement cette lecture, et je vais sans doute me plonger dans le reste de ses œuvres (dont certaines ont connu des adaptations au cinéma, comme Ma cousine Rachel ; les plus célèbres sont celles tournées par Alfred Hitchcock : Les Oiseaux, La Taverne de la Jamaïque et Rebecca).

ET EN DÉCEMBRE, ON LIT QUOI DE BEAU ?

Pour finir l’année tranquillement, quoi de mieux que de se plonger dans des pierres angulaires de la littérature ? Comme le laisse deviner le nom du thème, « Classics and Chill », pour décembre, nous allons (re)lire des classiques. Et par « classiques », nous n’entendons pas uniquement « livres d’il y a deux siècles qu’on a dû lire au lycée en s’endormant à moitié dessus » mais plus globalement des livres qui ont marqué la littérature ou qui sont tout simplement populaires, connus de (presque) tou·te·s. À ce sujet, nous vous conseillons la lecture de cet article de France Culture : « Pourquoi est-ce plus difficile de devenir un classique quand on est une femme ? »

  • Le Blé en herbe – Colette.
  • Bonjour tristesse – Françoise Sagan.
  • La Cloche de détresse – Sylvia Plath.
  • La Couleur pourpre – Alice Walker ( TW racisme, relation abusive, pédophilie, viol, agression).
  • Le Crime de l’Orient-Express – Agatha Christie.
  • Le Deuxième sexe – Simone de Beauvoir.
  • Le Dit du Genji – Murasaki Shikibu (ce qu’on présente souvent comme « le premier roman
    moderne » est japonais et a été écrit par une femme, eh oui !).
  • Frankenstein – Mary Shelley.
  • Les Hauts de Hurlevent – Emily Brontë.
  • Jane Eyre – Charlotte Brontë.
  • King Kong Théorie – Virginie Despentes (TW viol).
  • Mansfield Park – Jane Austen.
  • La Mare au diable – George Sand.
  • Mémoires d’Hadrien – Marguerite de Yourcenar.
  • Mrs Dalloway – Virginia Woolf.
  • Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminisme – bell hooks.
  • Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee.
  • Persépolis – Marjane Satrapi.
  • La princesse de Clèves – Madame de Lafayette.
  • Rebecca – Daphné du Maurier.
  • La Rose de Versailles – Riyoko Ikeda (ou « Lady Oscar » comme on dit plus souvent chez nous).
  • Sula – Toni Morrison.
  • Un barrage contre le Pacifique – Marguerite Duras.
  • Vénus erotica – Anaïs Nin (je pense que le titre est explicite…).
  •  
    Il y avait encore beaucoup de titres à proposer mais, comme vous le savez déjà, cette liste n’est pas exhaustive et n’est là que pour vous donner quelques idées de læcture.

    Je vous retrouve pour un article anniversaire bientôt et je vous souhaite à tou·te·s de bonnes fêtes et de bonnes læctures !