Marie-Do Fréval, que nous avons eu la chance de rencontrer dans le cadre du festival Détours en 2016, est à la fois metteuse en scène et comédienne engagée.

Elle a fondé en 2009 la compagnie Bouche à bouche, qui a à coeur de produire des spectacles originaux et engagés, principalement axés sur l’actualité et accessibles au plus grand nombre. La compagnie organise divers évènements culturels en plus de spectacles de rues et performances théâtrales.

Le livre nous a été fourni par la maison d’édition dans le cadre de sa publication, nous n’avons pas été payé·es pour écrire dessus et avons rédigé notre critique librement, conformément à notre charte.

« C’est moi la vieille, la vieille de tout le monde
Celle qu’on fait venir au dessert dans les banquets républicains, dans l’espoir qu’elle pousse la chansonnette.
C’est moi la vieille qui peut vous faire pleurer avec le chant des partisans.
C’est moi la vieille qui vient se baffrer de chantilly avant de sucrer les fraises.
Et ne croyez pas que les vieux ne mangent pas, je suis la vieille qui vit trop longtemps et qui vient vous prendre le pain de la bouche. »

[Extrait de tentative(s) de resistance(s) n°3]  

Tentative(s) de résistance(s) rassemble plusieurs matériaux : d’abord, les textes du spectacle de rue d’origine, qui abordait des questions d’actualité sociale et politique. Ce sont des monologues, chacun enrichi d’indications scéniques. Ensuite, un autre monologue, autour du plastique, des déchets, de la saleté parisienne, qui ne fait pas partie du corpus de tentative(s) de résistance(s) mais a vocation à être joué seul ou à donner naissance à un autre recueil de textes ; enfin, on trouve un entretien avec Claudine Dussolier, éditrice, dans lequel elle présente son parcours, son travail et ses projets actuels et à venir.

Les textes sont agrémentés de photos et croquis des performances, qui permettent de faire le lien entre l’écriture et la mise en scène souhaitée.

Exemple de croquis réalisé pendant la tentative(s) de résistance(s) n°2.

Exemple de croquis réalisé pendant la tentative(s) de résistance(s) n°2.

Ces textes sont très accessibles. Bien qu’ils soient prévus pour le théâtre, la lecture en est agréable et les indications scéniques fournies permettent de bien se représenter la scène et les intentions de l’autrice. J’ai apprécié la variété des thèmes abordés, entre autres le mépris des politiques, l’élevage de masse, la maternité, l’obligation de rentabilité, le sexisme, la prostitution… Il s’agit d’une performance visant à interpeller læ spectateurice, et on sent qu’il y a eu un réel travail de recherche de la part de l’autrice sur les sujets qu’elle aborde. Une brève biographie est d’ailleurs fournie sur le sujet de Marianne en tant que symbole républicain.

C’est une lecture qui peut être conseillée à tou·tes, y compris celleux qui ne sont pas sensibilisé·es au spectacle vivant contemporain. Même si cela permet de saisir peut-être davantage certains propos, je ne pense pas qu’il faille des connaissances préalables sur les sujets abordés pour apprécier l’œuvre : le texte parle pour lui-même. Il se lit rapidement et j’ai personnellement aimé revenir sur certains passages. Pour les personnes ayant assisté à l’une des performances, il peut permettre de redécouvrir le texte et d’avoir des informations supplémentaires appréciables sur le contexte de l’écriture, les intentions et les inspirations de l’autrice.
 

Marie-Do Fréval pendant la tentative(s) de résistance(s)

Marie-Do Fréval pendant la tentative(s) de résistance(s)

Tentative(s) de résistance(s) est un texte intéressant, abordant des sujets d’actualités différemment de ce dont on a l’habitude, et dont la lecture reste accessible même si l’on ne possède pas les codes du théâtre de rue.

Titre : Tentative(s) de résistance(s)
Auteurices : Marie-Do Fréval et la compagnie Bouche à bouche
Éditions : Deuxième époque
Genre : Théâtre
Nombre de tomes : 1
Pages : 74
Prix indicatif : 15 €
ISBN : 978-2-37769-004-6
Date de publication : avril 2017
TW dans le livre : mentions de viol, de violence gouvernementale, de maltraitance animale.