Il a fait beau ce mois-ci, voire trop beau et chaud. Entre deux douches glacées, peu d’entre nous à la rédaction ont trouvé le temps de lire des policiers ce mois-ci. Mais qu’à cela ne tienne, ce club continuera, et je lirai chaque mois un livre correspondant au thème imposé (quand je dis “thème imposé”, je pense direct aux Reines du Shopping, mais bon, passons).

Je vais tout de suite vous avouer un truc : j’ai lu ma læcture de Juin… le 29 Mai. Voilà, j’avais besoin de libérer ce poids de ma poitrine. Et j’aimerais bien libérer ma mémoire de cette lecture car… j’ai trouvé ça… mauvais.

VOUS AVEZ LU QUOI CHEZ SIMONÆ ?

Je me suis penchée sur « L’homme aux cercles bleus » de Fred Vargas, autrice fétiche de ma mère. J’en avais entendu beaucoup de bien dans les critiques et en librairies, et le pitch m’avait bottée. Pour résumer : il y a un homme qui fait des cercles bleus sur les trottoirs de Paris et y met des objets hétéroclites. Mais un jour, on commence à y trouver des corps…

Mais. Mais. J’ai eu l’impression de lire un Kamoulox sur plus de deux cent pages. J’étais tellement prise de court qu’à la page 30, j’ai refermé le livre et j’ai eu un fou rire. Les dialogues sont encore plus ampoulés que ceux de Hannibal (j’adore cette série mais bon, avouons que les dialogues sont parfois… pédants), les personnages ont des passions très louches voires criminelles (on a une océanographe qui stalke les gens dans les transports pour s’amuser, comme ça. Drôle de façon d’amortir le coût de son Pass Navigo), et le héros, Adamsberg, est un gros creep.

Je vois pas d’autre mot. Déjà, il est le cliché du « policier étrange mais génial du coup on le laisse faire mais bon il est chelou mais quand même il est si extraordinaire ». Il s’est pas remis d’une histoire d’amour qu’il a eu NEUF ANS auparavant. NEUF. ANS. Je pense que si au bout de presque dix ans, tu t’es pas remis d’une rupture, tu as besoin d’un peu d’aide, quand même.

Et l’enquête tombe à plat rapidement vu qu’on ne s’y intéresse que très peu, et que parler des états d’âme des personnages secondaires et de Adamsberg est bien plus important. Je veux bien qu’il soit intéressant d’explorer la psychologie du héros, mais je venais lire un policier, un truc qui tourne autour d’une enquête, pas autour du fait que la meuf de Adamsbeurk (oui, c’est son surnom maintenant) l’ait plaqué il y a neuf piges !

Pour citer à nouveau le Kamoulox : “Un petit mot pour finir ? – Merde.”.

ET EN JUILLET, ON LIT QUOI DE BEAU ?

Pour lézarder au soleil ou rester tranquille au frais, « Juillet, c’est BD » ! J’ai déjà pu vous glisser un ou deux titres de bandes dessinées auparavant, mais elles méritaient bien un thème rien qu’à elles.

Revoilà donc non pas la sous-préfète, mais notre traditionnelle liste de potentielles lectures !

Bande dessinée:

Manga:

  • Alice 19th (7 tomes) – Yû Watase.
  • The ancient magus bride (6 tomes, en cours) – Koré Yamazaki.
  • Black Butler (23 tomes, en cours)  – Yana Toboso. Vous avez peut-être pu voir la série animée à la télé, et d’autres ont suivi (comme Book of Circus). Attention : la trame de la première saison ne suit pas fidèlement le manga, fin comprise.
  • Bride Stories (9 tomes, en cours) – Kaoru Mori,qui a reçu le Prix Intergénérations à Angoulême en 2012 pour cette série, et qui est un de mes manga favoris (Je recommande également Emma de la même autrice).
  • Liselotte (5 tomes, en pause) – Natsuki Takaya, l’autrice de Fruits Basket, un des manga phares de mon adolescence.
  • Paradise Kiss (5 tomes) – Ai Yazawa, que vous connaissez peut-être comme l’autrice de Nana (21 tomes, en pause à cause des soucis de santé de son autrice). Vous pouvez retrouver ces deux séries adaptées sous la forme d’anime et films.
  • Le Pavillon des Hommes (12 tomes, en cours) – Fumi Yoshinaga. Encore un gros coup de coeur. Deux films et un drama (série) adaptés de cette oeuvre sont sortis en 2010 et 2012.
  • The heroic legend of Arslan (6 tomes, en cours) – Hiromu Akarawa, qui est connue pour avoir créé le classique Fullmetal Alchemist, que je ne recommanderai jamais assez. Vous pouvez retrouver les aventures d’Arslan en anime (Arslan Senki) qui compte deux saisons pour le moment (environ 35 épisodes). Et si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez aussi jeter un oeil aux deux séries animées FMA. Sachez cependant que c’est la version Brotherhood qui est la plus fidèle au manga de base et qu’elle est disponible sur Netflix (ainsi que les deux films Conqueror of Shamballa et L’étoile sacrée de Milos).

Comics:

  • Bitch Planet (2 tomes, en cours) –  Kelly Sue DeConnick et Valentine De Landro (CW violences et misogynie en général).
  • Deadshot et les Secret Six (trois tomes) – Gail Simone et Scott Nicola.
  • L’Essentiel des Gouines à suivre – Alison Bechdel.
  • Faith (1 tome) – Jody House, Marguerite Sauvage et Francis Portela.
  • Harley Quinn (5 tomes, en cours) – Amanda Conner, Jimmy Palmiotti et Chad Hardin.
  • Lady Killer (1 tome, en cours) – Joëlle Jones et Jamie S.Rich (CW meurtre, violence)
  • Lumberjanes (1 tome, en cours) – Noelle Stevenson, qui a écrit le génial Nimona que je vous avais déjà conseillé et reconseille, tout comme je vous conseille Lumberjanes !
  • Ms Marvel (5 tomes, en cours) – Gwendolyn Willow Wilson et Adrian Alphona.
  • Pretty Deadly (1 tome, en cours) – Kelly Sue DeConnick et Emma Rios (CW violence).

Je dois avouer que trouver des femmes autrices de comics traduits en français n’a pas été facile-facile. La plupart écrivent des tomes/chapitres de séries déjà connues, pour des personnages bien ancrés dans un univers. Or, j’essaie de faire en sorte que tout le monde puisse lire et comprendre facilement la trame des BD proposées, ce qui n’est pas possible dans une série de comics « lourde » (comme les Batman ou Superman). J’ai quand même décidé d’inclure Deadshot et les Secret Six puisque Gail Simone est une autrice de comics (re)connue et populaire dans le milieu. C’est encore peu le cas en France car seule une partie de ses œuvres sont traduites.
Je me suis concentrée sur les femmes au scénario dans cette partie, mais vous pouvez trouver des femmes dessinatrices de comics comme Fiona Staples (qui travaille notamment sur Saga, mon comics favori) ou Marguerite Sauvage (dont j’adore le trait et qui travaille entre autres pour Wonder Woman et DC Comics Bombshells).

Je vous souhaite de bonnes læctures et vous revois le mois prochain !